Avis importants
5

Lien cyclable Rive‑Sud fermé samedi 19 août Plage fermée samedi 19 août Venez en métro! Circuit Gilles‑Villeneuve fermé Complexe aquatique fermé pour la saison 2017 Lien cyclable Rive‑Sud fermé samedi 19 août
 

Lien cyclable Rive‑Sud fermé samedi 19 août

19 août 2017

Le lien cyclable Rive‑Sud et la partie de la Route Verte qui se trouve sur l'île Notre‑Dame seront fermés samedi 19 août et seront de nouveau accessible aux cyclistes dimanche 20 août. Les pistes cyclables ainsi que la partie de la Route Verte sur l'île Sainte‑Hélène qui relient le pont Jacques‑Cartier et le pont de la Concorde ne sont pas affectées par cette fermeture.

Plage fermée samedi 19 août

19 août 2017

La plage Jean‑Doré est fermée ce samedi 19 août, en raison du spectacle de Guns N' Roses. La Plage sera ouverte à nouveau dimanche matin.

Venez en métro!

25 juillet au 4 septembre 2017

Le nombre de places de stationnement est limité au Parc en raison des travaux du PAMV, il est donc fortement suggéré de prendre le métro pour s'y rendre.

Circuit Gilles‑Villeneuve fermé

25 juillet au 20 août 2017

Le Circuit Gilles‑Villeneuve sera de nouveau accessible aux piétons et cyclistes le 21 août. Pendant la fermeture du circuit Gilles‑Villeneuve, les cyclistes et piétons désirant se rendre à la plage Jean‑Doré doivent emprunter la Route Verte ou la navette 767 gratuite à partir de la station de métro Jean‑Drapeau.

Complexe aquatique fermé pour la saison 2017

1er janvier au 31 décembre 2017

En raison de travaux qui ont lieu à proximité du Complexe aquatique, ce dernier sera fermé au public et aux athlètes pour la saison 2017. Les baigneurs pourront tout de même continuer de venir se rafraichir au parc Jean‑Drapeau cet été, à la Plage Jean‑Doré.

Planifiez vos déplacements et évitez les mauvaises surprises en consultant souvent les avis importants ou l'horaire des activités et événements qui vous intéressent.

Service à la clientèle
514 872-6120
Parc Jean-Drapeau
Histoire de la biosphère de Montréal
Biosphère

Biosphère

Le dôme

Mandaté par la United States Information Agency en 1964, Richard Buckminster Fuller, architecte, designer, inventeur et philosophe propose le dôme géodésique comme structure pour le Pavillon des États-Unis à l'Expo 67.

Cette structure dynamique et autoportante est composée de tubes d'acier cylindrique qui sont assemblés en triangles juxtaposés, eux-mêmes recouverts de plastique. Cette conception a nécessité une infime quantité de matériaux en comparaison aux concepts architecturaux conventionnels de même envergure.

La Biosphère reproduit plus de 75 % de la surface d'une sphère et s'agit du plus important bâtiment de ce type au monde. L'oeuvre de Fuller est rapidement devenue un symbole d'Expo 67.

Biosphère: Pavillon des États-Unis à l'Expo 67

Don

Après l'Expo 67, de nombreux pavillons sont démontés. Cependant, celui des États-Unis est offert à la Ville de Montréal par le président américain Lyndon B. Johnson. La Ville de Montréal prend officiellement possession du dôme géodésique le 31 janvier 1968.


Terre des Hommes

Pendant plus de 8 ans, de 1968 à 1976, la Biosphère accueille des expositions, des oeuvres d'art, des jardins thématiques, plusieurs espèces d'oiseaux (ancêtre du Biodôme?) ainsi qu'une foule d'activité pour toute la famille et même un cinéma!

Le volet scientifique est également exploité avec l'ajout d'activités animées sur la photosynthèse, la conservation du sol, les problèmes de pollution chez les citadins, etc.

Sur le dépliant de 1975, on pouvait y lire « Une oasis de joie de vivre ».

Expositions et oeuvres d'art à la biosphère

Incendie

La Biosphère, malgré sa légèreté, sa robustesse et son élégance, n'est pas adaptée au climat canadien et requiert des réparations constantes. Le 20 mai 1976, un incendie spectaculaire déclenché par des travaux de soudure, consomme, en moins de 30 minutes, tout le recouvrement d'acrylique de la Biosphère et ne laisse intacte que la structure d'acier.

La Ville de Montréal ferme donc la Biosphère et interdit l'accès au site pendant un peu moins de 20 ans.

La Biosphère en feu, histoire de Montréal

Musée

En 1995, après de longues années d'études, la Ville de Montréal annonce enfin la nouvelle vocation de la Biosphère : un musée qui fait la promotion de l'environnement ainsi que sa protection. Voilà une mission en accord avec la philosophie du créateur de la Biosphère, monsieur Fuller!

Les coûts de restauration sont si élevés que la Ville de Montréal décide de conserver uniquement la structure tubulaire et de réaménager l'intérieur à neuf. Le projet de réaménagement est effectué en collaboration avec Environnement Canada qui occupe les lieux depuis ce temps.

Musée, la Biosphère aujourd'hui

Sources :
Archives de la Société du parc Jean-Drapeau
Archives de la Ville de Montréal
Environnement Canada



Procurez-vous l'album souvenir inédit retraçant l'évolution du parc Jean‑Drapeau.