Avis importants
3

18 novembre – Circuit Gilles-Villeneuve en mode hivernal Saison hivernale - Lien cyclable Rive-Sud et Route Verte Ralentissement de la circulation automobile sur le chemin Macdonald 18 novembre – Circuit Gilles-Villeneuve en mode hivernal
 

18 novembre – Circuit Gilles-Villeneuve en mode hivernal

18 novembre 2019 au 15 avril 2020

À partir du 18 novembre, la portion du circuit entre le pont du Cosmos et le Pavillon du Canada deviendra à double sens pour les automobilistes. La piste multifonctionnelle du circuit ne sera plus entretenue pendant la saison hivernale. L'entraînement cycliste sur le circuit Gilles-Villeneuve reprendra en avril 2020.

Saison hivernale - Lien cyclable Rive-Sud et Route Verte

2 décembre 2019 au 15 avril 2020

La Route verte sur le territoire du parc Jean-Drapeau, la piste cyclable de la voie maritime et celle de l'Estacade du pont Champlain resteront accessibles aux cyclistes jusqu'au 2 décembre si les conditions météo le permettent, mais ne seront plus entretenues. À partir du 18 novembre, le transit vers la Rive-Sud ne sera plus possible en raison de travaux de la ville de Saint-Lambert : l'alternative pour accéder à Montréal sera la piste cyclable du pont Jacques-Cartier.

Ralentissement de la circulation automobile sur le chemin Macdonald

27 octobre au 13 décembre 2019

En raison de travaux, un ralentissement de la circulation automobile est à prévoir sur le chemin Macdonald du 27 octobre au 13 décembre 2019. Un secteur de la route sera réduit à une voie sur laquelle les véhicules pourront circuler en alternance. De plus, l'espace vertical disponible à la circulation automobile sera réduit à 3,8 mètres en dessous du pont de la Concorde pendant cette période.

Planifiez vos déplacements et évitez les mauvaises surprises en consultant souvent les avis importants ou l'horaire des activités et des évènements qui vous intéressent.

Service à la clientèle
514 872-6120
Plan maître forestier

Plan maître forestier

Service à la clientèle
514 872-6120

Véritable joyau de verdure situé au coeur du fleuve Saint-Laurent, le parc Jean-Drapeau est un lieu de détente et de divertissement unique en plein air. Afin de protéger le caractère naturel et insulaire unique du lieu, la préservation et le développement du patrimoine arboricole sont au coeur des préoccupations de la Société du parc Jean-Drapeau. C'est pourquoi, en 2018, le Parc s'est doté d'un plan d'action en complétant le premier plan maître forestier de son histoire.

Le plan maître forestier recense les arbres présents sur l'ensemble des 268 hectares du Parc. L'objectif principal vise à mettre l'arbre au coeur du processus d'aménagement du territoire et de l'ensemble des activités, afin d'assurer la conservation et le développement de sa forêt.

Quelques statistiques

Voici quelques données intéressantes à propos du couvert forestier du Parc.

  • 16 478

    16 478 arbres

  • 112

    112 espèces, dont 48 espèces indigènes

  • 11

    11 espèces d'érables

  • 46

    46 arbres d'intérêt appartenant à 23 espèces

  • 3

    3 espèces prédominantes : l'orme de Sibérie, le frêne de Pennsylvanie et le micocoulier occidental

  • 29 %

    Indice de canopée d'environ 29 % pour l'ensemble du Parc : 9 % de plus que la moyenne montréalaise

Arbres remarquables du Parc

Découvrez quelques arbres et espèces aux attributs exceptionnels mentionnés dans le plan maître forestier.

Salix alba

Un saule blanc pleureur de 175 cm de diamètre situé dans les Jardins des Floralies faisant partie des premières plantations de l'île Notre-Dame lors de l'Expo 67.

Quercus alba L.

Un chêne blanc planté par René Lévesque lors de l'inauguration des Floralies internationales de Montréal de 1980.

Ulmus americana L.

833 ormes d'Amérique, une des plus belles espèces arborescentes du Québec.

Amelanchier arborea

Un amélanchier atteignant un diamètre exceptionnel pour cette espèce de 40 cm situé sur l'île Sainte-Hélène près du Complexe aquatique.

Avec une forêt écologique, des espaces évènementiels, des jardins matures et des milieux aquatiques, la variété d'espèces arboricoles du Parc est tout aussi diversifiée que ses activités.