Faune

Quoi faire au Parc

Le territoire du parc Jean-Drapeau contient plusieurs espaces verts et une faune très diversifiée. Il y a peu d'endroits à proximité de Montréal qui abritent autant de mammifères ainsi qu'une multitude d'oiseaux, en plus d'avoir des installations spécifiques dédiées aux insectes.


Évitez de nourrir les animaux

Si vous croisez un animal lors d'une visite au Parc : il est important de ne pas le nourrir afin d'éviter de le rendre dépendant à la présence humaine pour s'alimenter!

Les animaux se trouvant au parc Jean-Drapeau sont parfaitement capables de survivre en milieu naturel, vous leur rendez service en évitant de leur donner de la nourriture.

Renards roux

Véritable emblème du parc Jean-Drapeau, les renards roux sont des mammifères au pelage orangé marqué de blanc sous le ventre et la gorge, au museau pointu, aux oreilles droites et à la queue touffue.

Les renards ont un régime alimentaire omnivore à prédominance carnivore, et se nourrissent surtout de rongeurs et de lapins, mais aussi d'insectes, de poissons ou de fruits. Ils sont ainsi très opportunistes, ce qui leur permet de s'adapter à des milieux très différents et de modifier leur alimentation suivant les mois de l'année.


Fait intéressant

La population de marmottes était si importante au Parc qu'elle occasionnait plusieurs problèmes, entre autres liés à l'entretien ou à la mobilité sur les îles. Accompagné par l'organisme Foundation de la faune, le parc Jean-Drapeau a donc introduit artificiellement les renards roux sur son site afin de rééquilibrer et contrôler la surpopulation de rongeurs sur le territoire.

Ratons laveurs

Les ratons laveurs se sont naturellement faufilés sur les îles du parc Jean-Drapeau. Ces rongeurs sont essentiellement nocturnes et grimpent facilement aux arbres grâce à leurs doigts agiles et à leurs griffes acérées. Ils ont le pelage poivre et sel avec de légères teintes de roux. On les reconnaît facilement à leur masque noir bordé de blanc autour des yeux et à leur queue alternant anneaux clairs et noirs.

Les ratons laveurs s'adaptent à de nombreux milieux naturels. Opportunistes et faciles à apprivoiser, on les retrouve couramment dans les milieux urbains. Plus réservés que d'autres animaux, ils sont furtifs et difficiles à repérer.

Marmottes

Les marmottes sont nombreuses au parc Jean-Drapeau et reconnues dans le monde, notamment lors du Grand Prix du Canada. Il n'est pas rare de les apercevoir se faufiler dans les sentiers ou les voir se faire dorer au soleil lors d'une chaude journée d'été.

Elles ont un pelage brun foncé et rougeâtre et leurs pattes sont munies de robustes griffes leur permettant de creuser aisément leur terrier.


Fait intéressant

Les marmottes sont bénéfiques pour de nombreux animaux, qui vont réutiliser leurs terriers comme abris pour se protéger des prédateurs ou des intempéries.

Oiseaux

Beaucoup d'oiseaux résident ou fréquentent le parc Jean-Drapeau en raison de la diversité des écosystèmes et de l'omniprésence de l'eau. On y retrouve Sittelle, Cardinal, Merle, Paruline, Épervier et bien plus. QuébecOiseaux indique qu'il y a plus de 240 espèces d'oiseaux qui ont été observées sur les îles.

Tout au long de l'année, les visiteurs et les ornithologues amateurs sont invités à observer les différents types d'oiseaux qu'on retrouve au Parc en empruntant les nombreux sentiers pédestres des îles Notre-Dame et Sainte-Hélène.

Abeilles

Le parc Jean-Drapeau a fait appel à l'organisme Alvéole pour installer deux ruches d'abeilles dans les Jardins des Floralies sur l'île Notre-Dame.

L'apiculture urbaine connaît un véritable essor lié à l'intérêt envers la production locale de nourriture, mais également par une inquiétude généralisée quant au sort des pollinisateurs, responsables de la pollinisation du tiers de ce qui contribue à nous alimenter convenablement.

Afin d'obtenir la fiche complète des ruches au Parc, en apprendre plus sur les abeilles ou sur l'apiculture urbaine, consultez le blogue Alvéole.

Papillons

Le parc Jean-Drapeau s'est muni d'abris à papillons, qui sont des lieux qui donnent aux insectes une excellente protection contre la pluie ainsi qu'une température légèrement plus clémente qu'à l'extérieur. À l'automne, certaines espèces de papillons adultes cherchent des endroits pour se protéger et se cacher jusqu'au printemps.

Les nichoirs sont posés à l'abri de la pluie, idéalement sous l'avant-toit des bâtiments, dans le secteur des Jardins des Floralies.

L'installation d'abri à papillons n'est pas indispensable pour la survie de ces espèces, mais elle est une belle occasion d'observer ce phénomène et de sensibiliser la population à ce pollinisateur qu'est le papillon.

Insectes

Lors de votre prochaine randonnée dans les Jardins des Floralies, il sera possible d'apercevoir des hôtels à insectes. Ces petites maisons de cèdre peuvent accueillir de nombreux insectes, dont des abeilles solitaires, aussi appelées abeilles sauvages, charpentières ou maçonnes, qui sont d'importantes pollinisatrices. Elles sont les premières à polliniser les fleurs et les fruits au printemps. On en compte plus de 350 variétés au Québec.

La chambre supérieure (entretoit) des hôtels, quant à elle, peut accueillir des coccinelles et des chrysopes, qui sont d'excellents mangeurs de pucerons, des insectes nuisibles à la flore.

Les hôtels à insectes du parc Jean-Drapeau sont fabriqués par Atelier Zabie.

En savoir plus

Afin d'obtenir plus de détails concernant la faune ou pour toute demande d'information, n'hésitez pas à communiquer avec notre équipe.

Se rendre au parc Jean-Drapeau

Afin de faciliter vos déplacements, voici l'emplacement du parc Jean-Drapeau affiché sur la carte Google.

Station de métro Jean-Drapeau

La station de métro Jean-Drapeau est située sur l'île Sainte-Hélène, au coeur du parc Jean-Drapeau. Pour un accès rapide et facile au Parc, le métro demeure la meilleure solution!

Horaire du métro
Promotions de la STM

Navette fluviale

Durant la saison estivale, les visiteurs du parc Jean-Drapeau peuvent utiliser la navette fluviale comme moyen de transport à partir du Vieux-Port de Montréal (quai Jacques-Cartier) et de la Ville de Longueuil.

Les usagers peuvent également y transporter leur vélo et ont accès à un réseau de pistes cyclables à chaque escale.

Covid-19 - Le service de navette fluviale ne sera pas opérationnel pour la saison estivale 2021.

Horaires et tarifs
Emplacement du débarcadère au Parc

Navette STM

Deux navettes de la STM permettent une liaison entre la station de métro Jean-Drapeau et différentes attractions.

767

Pendant la saison estivale, la navette 767 s'arrête à la plage Jean-Doré et au parc d'attractions La Ronde.

777

Tous les jours de l'année, la navette 777 permet d'accéder rapidement au Casino de Montréal.

Trajets et horaires

Vélo et Bixi

Plusieurs secteurs du parc Jean-Drapeau font partie du Grand Sentier et de la Route verte. Le Parc est un des rares endroits où il est possible de traverser le fleuve Saint-Laurent à vélo.

De plus, un réseau de sentiers polyvalents sillonne l'île Sainte-Hélène et permet de relier les différentes voies d'accès aux aménagements, installations et services.

À partir de Montréal : emprunter les pistes cyclables de la Jetée MacKay et du pont de la Concorde ou la piste multifonctionnelle du pont Jacques-Cartier.

À partir de la Rive-Sud : emprunter le Lien cyclable ou la piste multifonctionnelle du pont Jacques-Cartier.

BIXI

Plusieurs stations BIXI sont situés au Parc en saison estivale.

Marche

Les gens peuvent profiter des nombreuses pistes cyclables pour se rendre ou transiter par le parc Jean-Drapeau à la course ou à la marche.

Avec plus de 25 kilomètres de routes et sentiers, le Parc est un endroit agréable pour la randonnée pédestre, et ce, toutes saisons confondues.

Stationnement

Les automobilistes peuvent se rendre au parc Jean-Drapeau en empruntant le pont Jacques-Cartier ou le pont de la Concorde.

Stationnements à proximité : P2, P4, P5, P7, P9, P10, P11, P12, P13, P15

Des vignettes sont disponibles pour les stationnements P2, P4 et P7. La vignette annuelle peut être achetée en ligne.

Tarifs et emplacements

Taxis collectifs

Il est possible de réserver un taxi pour vos déplacements au Parc en utilisant un titre de transport STM valide (billet ou carte OPUS).

Horaire

3 septembre au 23 juin
Lundi au dimanche 6 h 30 à 19 h 15
  • Le service n'est pas offert les jours fériés

Réservation

Vous devez réserver votre place de 45 à 60 minutes avant chaque utilisation du service : 514 273-6331 ou formulaire en ligne

Zones desservies

Métro Jean-Drapeau, Quartier des athlètes, La Ronde, Musée Stewart, Espace Paddock, Pavillon du Canada, Pavillon des Services et Pavillon de la Tunisie.

  • Metro
    Jean-Drapeau
  • Taxis
    collectifs
  • Navette
    STM
  • Navette
    fluviale
  • Vélo
    et Bixi
  • Marche
  • Stationnement